Concept
L'équipe
Emissions
Histoire
Contes
Interviews
Disques
Livre d'or
Contacts

Méga conte de Noël! (25 décembre 2002)
La génèse


Gwendal- Il était une fois, dans des temps immémoriaux, si lointains qu'on pourrait même dire jadis, quand la grande et la petite Bretagne n'étaient encore qu'une marelle d'îles...

Germain- C'est à dire qu'on pouvait aller de la grande à la petite Bretagne en sautant à cloche pied d'îles en îles....

Gwendal- et quand les tigres bretons hibernaient encore de septembre à juillet, quand les dieux et les mortels se cotoyaient sur cette terre, quand les politiques avaient encore des comptes à rendre aux citoyens

Germain- Non arrête de déconner, ça peut pas être aussi dans l'jadis

Gwendal- euh, non là ça veut rien dire jadis

Germain- t'as dit qu'on pouvait l'dire...

Gwendal- Enfin bon, euhhh Il était une fois, sur une de ces îles deux clans, les Grimig Murphys et les Gwendal EV qui s'affrontaient traditionellement, chaque noël depuis des temps immémoriaux, si lointains qu'on pourrait même dire jadis...

Ge- j'croyais qu'on pouvait pas dire jadis...

Gw- mais si c'est pas pareil...

Ge- pis d'abord pourquoi y s'battaient?

Gw- Bah euh, on a dit qu'on en parlait pas... Au fait, c'est à cause de la nièce du cousin du grand-père de la belle-mère par alliance du curé des Murphys qui avait, on sait pas trop quoi fait avec le réserve de Guiness du frère du concierge des douves du château du prince des Gwendal EV et pis d'toute façon personne n'y avait jamais rien compris, mais y s'battaient tous les 25 décembre

Ge- Au fait c'était un peu leur façon à eux de fêter Noël, comme nous maintenant on vole des pères Noël dans les grandes surfaces pour les jeter dans les cheminées

Gw- On peut dire ça comme ça. Cette année là, comme chaque années, depuis des temps immémoriaux, si lointains qu'on pourrait même dire jadis, c'est bon t'énèrve pas Germain, les deux clans se retrouvaient pour en finir une bonne fois pour toute, jusqu'au prochain Noël

Germain- les deux clans se retrouvaient donc face à face sur les collines juxtant la vallée du tigre.

Gw- Bah pourquoi la vallée du tigre?

Germain- car c'est en ce lieu paisible 364 jours par an qu'avait élu résidence le plus vieux et le plus sage de tous les tigres bretons Germineg, qui, pour l'anecdote, était champion toutes catégories du rond d'Saint-Vincent, ce qui en faisait un tigre fort sympatique, ma foi.

Gwendal- cette vallée, lieu de villégiature et donc d'hibernation de Germinec, allait être une nouvelle fois le théatre d'un affrontement acharné. La tension était à son comble entre les grimig murphys et les gwendal EV: on entendait les hurlements d'encouragements des deux clans. Tout à coup, Grimig fils de Spicy et Dropkick, d'un geste ample leva la main bien haut...

Germain- et, jeta le cochonet, qui comme de par hasard et de comme d'habitude atterrit dans le jardin de Germineg. Le combat était lancé et se fut un déferlement de boules.

4 jeans- Que de Mensonges

Germain- C'est pas un peu fini ce bordel

Gwendal- dit Germineg en regardant de ces yeux mis clos le désastre dans son potager.

Germain- Non mais vous êtes pas un peu malade,chaque année c'est pareil, j'range tout au mois de Septembre pour hiberner tranquille puis vous venez tout sacager à Noël sans même demander la permission.

Gwendal- Germinec vert de rage reprit

Germain- yen a mare toi et toi

Gwendal- designant grimig et gwendal

Germain- vous me suivez

Gwendal- Et là utilisant les pouvoirs ancestraux que seul sa sagesse maitrisait il entreprit une incantation avec plein de lumière un peu comme à la télé.

Germain- euh donc voila donc

Gwendal- quelques secondes plus tard ils se retrouvèrent dans le palais du dieu du réglement des conflits par les boules bretonnes. Germineg demanda à se faire recevoir par le Dieu, ce qui se fit rapidement étant donné la sympathie particulière qu'attire en général les tigres . Une fois arrivés dans le bureau du dieu, grimig et gwendal durent expliquer pourquoi tant de haine et surtout pourquoi sur la vallée des tigres.

Germain- La discussion était longue non pas par sa complexité mais par la mauvaise foi que les protagonistes usaient. Quand soudain surgit Nec, une fée tout ébouriffée dans le bureau du dieu interrompant la conversation incompréhensible.

Gwendal- Au secours au secours au secours au secours

Germain- Ca va on a compris

Gwendal- Au secours, un énorme dragon chevauchant un socier malin ou l'inverse

Germain- Bah ouais se serait plutôt un dragon malin chevauchant un énorme sorcier

Gwendal- ont pris d'assault mon chateau, o toi dieu du réglement des conflits par les boules bretonnes pourrais-tu m'apporter ton aide?

Germain- Je n'sais pas trop, mais demandes à mes trois loup là, ça les occupera "euh tigre repris Germineg

Gwendal- hérisson repris a son tour Gwendal

Germain- Panthère se défendit enfin Grimig" Bref passons, voulez vous aider Nec.

Gwendal- Oui s'écrièrent en coeur les trois petits cochons et mince je me trompe encore de conte

Germain-et d'un coup de baguette magique, la fée les transporta sur le lieu sinistre de chez sinistre du sinistre

TRI BLEIZ DIE-Tri Bleiz Die

Germain- Face aux evènements nos trois amis pensèrent en même temps:

Gwendal- Euh on s'est peut-être un peut enflammé là?

Germain- d'autant plus que l'evênement le plus proche était le dragon. Dans ce paysage dévasté par le feu démoniaque et les sorts maléfiques et aussi démoniaques la fuite était impossible.

Gwendal- C'est alors que Grimig eut une idée de génie: il sortit de son sac banane un mysterieux objet de forme sphérique, leva la main bien haut dans le même mouvement et

Germain- non tu la fait trop vite là on peut pas suivre

Gwendal- t'as raison, Germain, faisons un ralentit dramatique: il sortit de son sac banane un mysterieux objet de forme sphérique, leva la main bien haut dans le même mouvement et

Ge jeta avec une précision divine son cochonet fétiche directement dans la narine droite du dragon

Gw Aïeeeeeeeee, fit-il en tombeau raide mort

Ge en effet, tout comme Grimig, tout le monde sait très bien que la narine droite des dragons communique directement avec leur petit orteil gauche

Gw qui est leur points faible

Ge+ Gw bien joué Grimig, une bonne chose de faite

Ge je m'occupe du sorcier dit Germinek

Gw mais le sorcier plus vif profita du fait que Germinek sortait tout juste d'hibernation pour lui jeter un sort terrible "Tiens prend ça!" vociféra-t-il

Ge Arrrrg! j'suis touché, je chois! dit Germain avant de s'effondrer bien raide but not dead

Gw ayant fait tomber son sac banane lors son extraordinaire acte de bravoure Grimig s'enquit de le rechercher ce qui l'empêchait de participer au combat "Je suis maintenant seul face à toi sorcier maléfique" cria Gwendal "mais je te terrasserais tel St Michel pour libérer la Bretagne entière de ton joug"

Ge ouais c'est bon abrège!

Gw Euhhh, pim pam boum, disparaît!

Ge ça ne marcha pas, mais Gwendal avait plusieurs cordes à son arc!

Gw poum pam pim diparaît

Ge "c'est bon tu vas pas toutes me les faire" dit le sorcier. Gwendal un petit peu décontenancé mais toujours d'humeur chevaleresque...

Gw quel héros!

Ge se saisit alors de son chouchou bleu faisant ainsi voler ses cheveux aux vents, tel une nuée de scarabés déferlant sur les nouvelles récoltes de l'Egypte ancienne créant famine et disette...

Gw j'sais qu'j'suis beau mais n'en rajoute pas!

Ge Euh, ouais, excuse moi, j'me suis égaré. Gwendal utilisa alors habilement son chouchou entre le pouce et l'index pour en faire un lance pierre

Gw pour ceux qu'ça intéresse, shéma page 4 des castors juniors

Ge judicieusement, il utilisa les clefs de son château pour viser l'énorme sorcier

Gw faut savoir que les clefs d'chateau sont beaucoup plus précises que de vulgaires pierre, pour plus de renseignement vous consulter l'oeuvre du docteur Géotrouvtou "1001 façon d'utiliser un choucou bleu en temps que lance pierre".

Ge la clef percuta la couronne magique et démoniaque

Gw j'crois que le ralentit dramatique s'impose là

Ge la clef percuta la couronne magique et démoniaque du sorcier et tomba au pied de Germain


Gwendal- Grimig entre temps profitant du ralenti créant un effet dramatique avait retrouvé son sac banane et avait pu préparer une potion magique à base d'aspirine qui avait ragaillardi Germain. Celui-ci profita du désemparement du sorcier découronné pour lui lancer l'ultime invocation:

ge Pim pam boum, disparaît! et dans un nuage de fumée le sorcier disparu à jamais des terres de Bretagne

gw eh, attends, pourquoi ça marche avec toi? j'ai dit exactement la même chose moi! t'as même pas d'imagination en plus!

ge ba j'tapprendrais quand tu s'ras grand et tigre, et pi t'as qu'à m'dire quand est-ce qu'on peut dire jadis!

gw j't'apprendrais jadis quand tu m'apprendras à danser le rond st-vincent!

ge ok gamin, musique maestro

gw et c'est ainsi que naquit le rond d'st vincent time

Bleizi Noz: une petite faim?

Gw pim pam poum badaboum apparaît! dit la fee en réaparaissant, merci valeureux combattants, vous avez sauvé les contrées de Bretagne du capitalisme sauvage et de la centralisation dévastatrice

Ge euh, t'enflamme pas, on a juste tué un dragon hein!

Gw c'est vrai, mais vous méritez tout d'même une récompense à la hauteur de votre exploit,

Ge oh, trop trop bien, moi j'veux un milliard et un hélicoptère

Gw moi j'veux euh, la célébrité, la gloire et un nouveau train électrique

Ge et moi j'veux toute la discographie des Dropkik Murphy's ajouta Grimig

Gw euh, bah moi j'pensais plutôt vous donner ces chouchous violets et éventuellement UN disque des Dropkik Murphy's

Ge et c'est ainsi que naquit le Grimig's time

Dropkick -

Ge riri fifi et loulou, euhh, plutôt Germain, Gwendal et Grimig dit GGG

Gw la trois G team!!!!!

Ge repartirent certes un peu déçu mais le choucou violet entre les mains et la conviction d'avoir une bonne histoire à raconter aux copains en rentrant, Gwendal les cheveux volant au vent, tourbionnant tels des flammes féeriques autour de son visage d'ange, je veux dire par là que le vent de face lui plaquait les cheveux sur les yeux et qu'il y voyait que dalle, tout ça pour dire qu'il décida d'utiliser son chouchou violet,

Gw une force mysterieuse poussa alors Grimig et Germain à s'attacher également les cheveux. A ce moment précis et dans un éclair blanc, la fée krance 98.1 à Nantes et 91 à Trignac St Nazaire dit:

Ge vous êtes toujours sur AlterNantes FM

Gw désolé, faut bien l'dire de temps en temps, puis ajouta

Ge krance pour les intimes

Gw enfin, elle allait dire quelque chose d'intéressant, qui allait changer la vie de tous les auditeurs!

Soldat Louis - Tonton Louis

ge pour les auditeurs nous rejoignant, résumons brièvement les faits glorieux qui furent relatés ce soir

gw il y a très jadis, ce jour de noël les Grimig Murphis et les Gwendal EV s'affontèrent dans le jardin de Germineg qui les emmena chez le dieu des règlements de conflits par les boules bretonnes quand apparut une fée affolée leur demandant de sauver son royaume de Bretagne. Ils affrontèrent mille et un danger et finirent par terrasser un dragon malin et déjouer les sortilèges d'un énorme socier. Quand ils revêtirent les chouchous violets qu'ils avaient obtenus en récompense de ces actes oh combien courageux, la fée Krance tout court pour les intimes leur tint à peu près ce langage:

ge Sachez mon bon monsieur que tout flateur vit aux dépens de celui qui l'écoute Cette leçon vaut bien un fromage sans doute! puis sur sa lancée elle ajouta: ce chouchou que d'une main vous venez, de coiffer vous élève à jamais et pour l'éternité

gw au statut, vénérable d'animateurs radio tel des dieux dirigeant ce funeste radeau

Ge c'est ainsi que Gwendal, Grimig et Germain se retrouvèrent malgrés eux à la tête de la plus belle émission du PAB

Gw Paysage Audiovisuel Breton

Ge depuis, chaque année, en souvenir de cette fantastique aventure, les hommes de la planète entière festoient pour la noël. Cendrillon épousa le prince charmant, ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants.

Gw et sur une stèle en pierre on pouvait lire: Arthur reviendra

GWENDAL (pause + début)

Gw he mais au fait Germain, qu'est-ce qu'il t'a jeté comme sort l'énorme sorcier, t'aurais pas simulé pour éviter le combat par hasard? ou pour piquer des aspirines à Grimig? quel faux j'ton!

Ge mais non, si tu t'y connaissais t'aurais compris: c'est le mange ton nom qu'il m'a fait subir, un des sorts les plus fourbes,

Gw ah oui celui qui mange ton nom, non?

Ge oui comme son nom l'indique, c'est à dire que ce sort dévore ton nom par la fin et quand il arrive à la majuscule on ne peux plus t'appeler et tu disparais de la mémoire des gens. Quand il m'a lancé le sort je me suis mis comme on dit techniquement en létargie fétale, ce qui m'a permit de contrer le sort et de ne perdre que les dernières lettres de mon nom, ineg!

gw ah bon!